Information du Healthy FOOD,
magazine de Septembre 2016

prosumers

J’ai juste envie de rajouter si l’alimentation est variée, de qualité, non transformée, non raffinée, Bio, …

Concernant le marché du bio :
Une augmentation de 57% du chiffres d’affaires de 2010 à 2015.

 

cc2015_marche_evol

D’après les prévisions de Xerfi, le segment du bio pourrait peser 6,7 milliards d’euros en 2018. Une manne sur laquelle se précipitent plusieurs réseaux de franchise.
Les questions de santé et d’éthique sont de plus en plus prégnantes. Non seulement parce que les consommateurs ont eu du mal à digérer les scandales alimentaires à répétition – viande de cheval dans des produits surgelés à base de bœuf (affaire Spanghero en 2012) ou encore matières fécales retrouvées dans des tartelettes (IKEA en 2013) – mais aussi parce que la malbouffe donne l’impression de gagner du terrain. Autant de raisons qui boostent les réseaux du marché alimentaire qui ont fait le choix du bio.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *