Pensez-vous que
le gras fait grossir?

Ce que l’on appelle communément « le gras », ce sont les lipides, des macronutriments qui contribuent à couvrir :
*nos besoins énergétiques
*nos besoins structurels et fonctionnels
tout comme les glucides (les sucres) et les protéines.

On aurait tendance à penser : « j’ai pris un peu de poids (un peu de gras), je supprime (donc) le gras quelques temps ».

Et bien non je ne vous conseille pas de supprimer de votre alimentation certains gras qui sont indispensables à votre corps et qui ne font pas prendre de poids.

Prenons l’exemple d’une femme (bien portante) ayant un besoin énergétique moyen de 2000 Kcal par jour, soit un apport nutritionnel conseillé (ANC) en lipides totaux de 84g à 96g par jour (l’équivalent d’1/3 d’une motte de beurre, juste pour comparer biensûr!!!).

  1. Apporter des omégas 3 : 3 g par jour.
    Dans cette famille d’omégas 3, il y a 3 acides gras différents: l’ acide    ∝-linoléique que l’on trouve dans les huiles de colza, noix, soja et les acides docosapentaénoïque et eicosapentaénoïque  qui se trouvent dans les poissons gras et crustacés, l’huile de foie de morue.
    Par exemple dans 100 g d’huile de colza il y a 9 g d’oméga 3.

    Ils sont indispensables car votre organisme ne peut pas les fabriquer; ils servent à notre système nerveux, à notre cerveau, pour notre vision et nous protège des maladies  cardiovasculaires.
  2. Apporter des omégas 6 : 10 g par jour.
    Dans cette famille d’omégas 6, il y a 2 acides gras différents: l’acide linoléique que l’on trouve dans les huiles de lin, de pépins de raisin, de germe de blé, de noix et l’acide arachidonique qui se trouve dans les tissus d’animaux.
    Par exemple dans 100 g d’huile de noix il y a 56 g d’oméga 6.
    Ils sont aussi indispensables car notre organisme ne peut pas les fabriquer; ils servent au maintien de l’intégralité de l’épiderme, au système immunitaire, à la réponse à l’inflammation et à la régulation du cholestérol et des triglycérides dans le sang.
  3. Apporter des omégas 9 : 36 à 48g par jour.
    Il s’agit de l’acide oléique de notre fameuse huile d’olive, dans l’avocat, les noix, amandes, pistaches.
    Par exemple dans 100 g d’huile d’olive il y a 70 g d’oméga 9.

    Là, notre corps sait le fabriquer mais pas suffisamment donc il faut aussi lui en apporter car il contribue à abaisser le taux du cholestérol.Retrouvez tous les aliments listés sur le site de l’ANSES
    https://pro.anses.fr/TableCIQUAL/index.htm
  4. Eviter les produits  de préparation industrielle, et CUISINER..
    Les graisses cachées sont dans tous les produits industriels et la viande.
    Manger ce que l’on cuisine est la meilleure façon de savoir ce que l’on ingère.
  5. Prendre conscience que la santé repose sur 3 piliers:
    l’alimentation
    l’activité physique quotidienne
    l’état émotionnel

    Voici ce que tout cela représente concrètement :
    2  cuillères à soupe d’huile de colza Bio tous les  jours pour l’assaisonnement uniquement
    et
    100g de sardines à l’huile 2 fois par semaine ou des gélules d’huile de foie de morue (pour les enfants c’est une excellente façon de couvrir leur besoin ou tous ceux qui ne mangent pas de poissons! moi par exemple…)
    et
    30 g de noix ou amandes non salées chaque jour
    et
    1 cuillère à soupe d’huile d’olive Bio pour la cuisson chaque jour
    et
    un avocat au moins par semaine.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *