Les huîtres: astuce n°22 pour être en forme cet hiver

8 huîtres couvrent la totalité des besoins quotidiens en fer chez la femme.

LES HUÎTRES

Les huîtres sont riches en sels minéraux, en vitamines et en protéines, pauvres en calories. C’est un coquillage à consommer souvent car il compense les déficits en minéraux de l’alimentation habituelle (surtout en fer).

Et si l’huître contient des lipides, ils constituent pour la plupart des acides gras insaturés (oméga-3). Ces bonnes graisses permettent de réduire le taux de mauvais cholestérol et vous protègent des maladies cardiovasculaires.

Les huîtres dites “grasses” ou “laiteuses” sont tout aussi maigres que les autres. Elles contiennent simplement un peu plus de glycogène (glucide).. Malheureusement, elles sont une fréquente cause d’allergie et là, c’est scientifiquement vérifié.

Cet aliment offre de bons apports en cuivre (1,29 mg/100 g), en calcium (92 mg/100 g), en magnésium (90,2 mg/100 g), et en zinc (22,5 mg/100 g). Ce dernier oligoélément aide notamment à stimuler les défenses immunitaires.
A ces nutriments s’ajoute une forte teneur en vitamines, particulièrement celles du groupe B.


L’huître est toutefois déconseillée en cas d’insuffisance cardiaque ou rénale sévère (contre-indication absolue) et si le médecin vous a prescrit un régime contrôlé en sel.

huîtres

RECETTE TOUTE SIMPLE 

Juste quelques gouttes de citron ou un vinaigre à l’échalote.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.