Quel pain choisir
pour sa santé.

thg79yzqay

D’après la vidéo de l’émission Allo Docteurs, voici les recommandations de la diététicienne Angélique Houlbert.

Pains recommandés

Pain complet = apport de zinc, magnésium, fer, vitamine B6 et B3.
Farine de blé complet= fibres insolubles= parfaites pour le transit.
+
Farines de seigle, orge ou avoine= fibres solubles se gorgent d’eau ce qui permet de digérer beaucoup plus lentement l’amidon= SATIÉTÉ
+
Levain = permet une meilleure disponibilité des minéraux .
Se conserve 4 à 5 jours.

 

Pains à éviter

Pain à mie blanche = calories vides
Fermentation à base de levures= se digère très vite
Pain de mie complet= fermenté à base de levures et non de levains, contient du sucre, des graisses, des conservateurs.
baguette de Tradition= pas de surgélation, pas d’ajouts d’additifs…
Tous ces pains ont un index glycémique (IG) très élevé.
Le risque
Si ces pains sont consommés quotidiennement= DIABÈTE
Comme ce sont des pains mous, vous ne mastiquez pas suffisamment et votre cerveau n’enregistre pas que vous êtes en train d’en manger et du coup vous aurez tendance à en consommer le double..
Pain grillé: l’acrylamide se forme, et selon l’EFFSA ( Autorité européenne de sécurité des aliments) pourrait accroitre le risque de cancer.

Récapitulatif

Choisir un pain à mie pain complet réalisé à partir de 2 farines et d’un levain.

Les céréales avec ou sans gluten.

gluten

Les preuves en faveur d’un lien entre gluten et côlon irritable s’accumulent.

Dans une revue de littérature parue en 2016, des chercheurs des universités de Bologne en Italie et McMaster au Canada font le lien entre des facteurs alimentaires et le syndrome du côlon irritable. D’après eux, 60 % des personnes souffrant de syndrome de l’intestin irritable disent être ballonnés ou ressentir des douleurs abdominales après avoir ingéré certains aliments.

Le gluten

Pour être plus précis, c’est une protéine présente dans l’endosperme des grains, donc à l’intérieur de la graine. Ce complexe protéique est composé de gliadine et de gluténine.

Notre alimentation est très riche en gluten, puisque nombreux aliments contiennent du blé, de l’orge, ou du seigle. Pensons aux farines, aux flocons, aux pains, aux gâteaux et viennoiseries… En fait, le gluten est partout !

Le Gluten se cache aussi sous de nombreuses dénominations notamment dans les additifs alimentaires, parfois sous leurs noms ou sous des numéros incompréhensible.

ADDITIFS POUVANT CONTENIR DU GLUTEN
E411 : Gomme d’avoine (ne convient pas aux intolérants au gluten)
E1400 : Dextrines, amidon torréfié
E1401 : Amidon traité aux acides
E1402 : Amidon traité aux alcalis
E1403 : Amidon blanchi
E1404 : Amidon oxydé
E1405 : Amidons traités aux enzymes
E1410 : Phosphate d’amidon
E1411 : Glycérol de diamidon
E1412 : Phosphate de diamidon
E1413 : Phosphate de diamidon phosphaté
E1414 : Phosphate de diamidon acétylé
E1420 : Amidon acétylé
E1421 : Amidon acétylé à acétate de vinyle
E1422 : Adipate de diamidon acétylé
E1413 : Glycérol de diamidon acétylé
E1440 : Amidon Hydroxypropylé
E1442 : Phosphate de diamidon hydroxypropylé
E1443 : Glycérol de diamidon hydroxypropyl

Personnellement je pense qu’il faut éviter de consommer des céréales avec gluten  à chaque repas, d’éviter absolument tous les produits industriels  et rappelons-le il faut varier son alimenation…

Association légumineuses+céréales

associationlegumineuses

Les légumineuses, comme les fèves, les pois et les lentilles, sont riches en lysine, un acide aminé absent dans les céréales qui apportent quant à elles, la méthionine. Ainsi, en associant les deux, on dispose de tous les acides aminés indispensables.

 

Voici quelques exemples de combinaisons judicieuses :

  • Légumineuses + produits céréaliers
  • Légumineuses + noix ou graines

Ainsi, il est intéressant d’associer haricots rouges et maïs, riz et lentilles, blé et pois chiches, fèves et blé, haricot et pâtes. Ainsi, un plat préparé grâce à cette association est un plat complet où il n’est pas recommandé d’ajouter des protéines animales.

D’autre part, l’absorption du fer contenu dans les légumineuses est facilitée si on consomme un aliment riche en vitamine C (brocoli, persil, tomate, poivron) et si on évite les aliments qui captures de fer, appelés chélateurs de fer (thé) à déguster mais éloigné des repas.

Secret d’une bonne
digestion des légumineuses.

Les légumineuses sont souvent accusées de provoquer des flatulences.
Il est possible d’éviter cet inconvénient:

  1. Soit  en effectuant un trempage de plusieurs heures, suivi d’un rinçage et d’une cuisson avec des plantes aromatiques: une épice ou une herbe carminative (sauge, sarriette, ail, oignon, marjolaine, thym, …) ou un morceau d’algue brune.
  2. Soit en enlevant la peau des pois chiches, fèves, haricots blancs, flageolets etc. pour mieux les digérer et ne pas avoir de flatulences.
  3. Une autre astuce pour améliorer la digestion des légumineuses : les faire cuire avec un peu de bicarbonate de sodium.
    La cuisson doit être assez longue et douce pour que les légumineuses deviennent fondantes.

Enfin penser à bien mastiquer et ces désagréments disparaitront.

Protéger votre microbiote

microbiotepng

Ces bactéries influencent notre santé, nous devons en prendre soin.

Imprimer l’article et coller le sur votre frigo…

 

Le microbiote intestinal, c’est 100 000 milliards de bactéries, c’est 10 fois plus que les cellules de notre corps.

Eviter la viande rouge, les édulcorants, les produits industriels et attention à la prise d’antibiotiques.

 

Information du Healthy FOOD,
magazine de Septembre 2016

prosumers

J’ai juste envie de rajouter si l’alimentation est variée, de qualité, non transformée, non raffinée, Bio, …

Concernant le marché du bio :
Une augmentation de 57% du chiffres d’affaires de 2010 à 2015.

 

cc2015_marche_evol

D’après les prévisions de Xerfi, le segment du bio pourrait peser 6,7 milliards d’euros en 2018. Une manne sur laquelle se précipitent plusieurs réseaux de franchise.
Les questions de santé et d’éthique sont de plus en plus prégnantes. Non seulement parce que les consommateurs ont eu du mal à digérer les scandales alimentaires à répétition – viande de cheval dans des produits surgelés à base de bœuf (affaire Spanghero en 2012) ou encore matières fécales retrouvées dans des tartelettes (IKEA en 2013) – mais aussi parce que la malbouffe donne l’impression de gagner du terrain. Autant de raisons qui boostent les réseaux du marché alimentaire qui ont fait le choix du bio.

Huile de coco,
en mode healthy.

Cette huile nous aiderait à maigrir, et oui c’est la vérité je vous explique comment.

Composition

100% lipides,  riche en acides gras saturés “à chaines moyennes”, c’est une graisse végétale de bonne qualité à la condition de la choisir  VIERGE ni hydrogénée, ni blanchie, ni raffinée, ni désodorisée. Elle est extraite de la pulpe de coco fraîche et pressée à froid sans ajout de substances chimiques.
Avec un point de fumée très élevé, elle est idéale pour la cuisson. Sachez qu’une huile qui fume devient toxique.

Bienfaits sur la perte de poids

Ses acides gras particuliers ont l’avantage d’être digérés rapidement et utilisés directement sous forme d’énergie, sans passer par une phase de stockage dans les cuisses.
Pour cela l’huile de coco deviendra votre seule matière grasse au quotidien.  Le dosage est de 2 cuillères à soupe par jour maximum.

Autres bienfaits

Usage externe

  • sur la peau, pour vous démaquiller : nourrissant
  • sur les cheveux, avant d’aller piquer une tête à la piscine : protecteur
  • sur les aphtes : antiviral
  • entre les doigts de pieds où siègent des petits champignons : antimicrobien

Usage interne

  • réduit le mauvais cholestérol
  • aide au bon fonctionnement du cerveau
  • améliore l’état des malades d’Alzheimer
  • antiviral, antibactérien, antifongique
  • bienfait sur l’intestin

Conseils

L’acheter Bio biensûr, il faut compter environ 18€/kg, on en trouve partout.
Remplace le beurre dans vos recettes de cuisine.

À acheter d’urgence …

 

 

 

Dépression, alimentation et curcuma ,
des études sérieuses

 

Dépression et récidive

Soigner la dépression, c’est réduire les symptômes qui affectent la vie quotidienne : altération de la concentration, mémoire, prise de décision, tristesse, perte de plaisir,… et surtout prévenir les récidives qui semblent fréquentes.

La dépression légère se traite par des mesures d’hygiène (sport, relaxation…) et/ou une psychothérapie. Pour une dépression modérée à sévère, le médecin dispose de plusieurs outils dont les antidépresseurs dont les effets secondaires ont été récemment très critiqués.

Curcuma et bienfait antidépresseur

actualité de l’INSERM :
dépression la piste inflammatoire se précise datant du 25 février 2016

Voici les études qui ont démontré l’effet de la curcumine, principe actif du curcuma présent à 80% excellent anti-inflammatoire:

Curcumine pour le traitement de la dépression datant du 11 juin 2014

Activité antidépressive de la curcumine datant 3 septembre 2008

On ne guérira pas la dépression par une épice  mais on peut l’améliorer et peut être la prévenir…

Hygiène de vie recommandée

Bananes, ananas, prunes, pois chiches, épinards crus, pain de seigle, noix, noisettes,  fenouil, persil, céréales complètes, huile de colza, de noix, légumes secs ( et oui encore eux!!)  sont riches en acides gras essentiels, vitamines, sélénium, zinc, fer… dont la carence peut jouer un rôle dans la dépression.
La pratique d’une activité “aérobie” (marche rapide, jogging, vélo…) à raison de 3 séances de 60 minutes hebdomadaires contribue à réduire les symptômes des dépressions légères.
Enfin, tabac et alcool, qui ont un lien établi avec la dépression, doivent être supprimés.

Conseils97822137007171

Mon livre de chevet du moment :
Bien dans son assiette Bien dans sa tête! du Dr Stéphane Clerget, psychiatre.

 

 

 

 

 

L’équilibre dans l’assiette

Assiette équilibrée
Assiette équilibrée

Voici un exemple d’assiette équilibrée à base de légumineuses

  • 1/2 assiette de légumes frais bio
  • 1/4 assiette de légumineuses
  • 1/4 assiette de céréales

Evidemment le riz basmati/ sauvage peut être remplacé par d’autres céréales.
Je choisis toujours des céréales bio et complètes de façon à tirer profit au mieux des minéraux sans les pesticides!

Pourquoi équilibrer son assiette ?
Actuellement tous les magazines en parlent :” la santé est dans votre assiette”, “les aliments qui prennent soin de vous”, “bien dans son assiette, bien dans sa tête”,…
En apportant quotidiennement des aliments de qualité vous contribuez à aider votre organisme à bien se défendre, le reflet d’une bonne santé passe par un système digestif préservé.
Savez vous que notre ennemi numéro 1 est l’inflammation ? Le système immunité en réponse à une agression ( mal bouffe, pollution, toxines,..) se met en marche et répond par une inflammation : douleurs articulaires, rhumatismes, tendinites, cancers, dépression…
Certes le vieillissement cellulaire du corps est une cause réelle mais nous avons moyen de nous préserver.

Bienfaits des légumineuses
Très riches en protéines végétales, en minéraux, en fibres, un index glycémique bas, ils ont un bon pouvoir rassasiant, contribuent au renforcement musculaire et du système immunitaire.

Idéal pour les sportifs et celles et ceux qui surveillent leur poids.

Conseils
A noter sur votre liste de course : lentilles, pois chiches, pois cassés, haricots rouges ou blancs aussi secs ou cuits ( idéalement en bocal).
Je vous donnerai pleins de recettes pour varié votre assiette dans mes prochains articles.

En plus ils ne coûtent pas chers, décidément ils ont tout pour nous plaire